Le petit Fañch devra s’appeler Fanch, sans tilde

Dolores Charles
13 septembre 2017
Par Katell LAGRE

Fanch ne prendra pas de tilde… Le tribunal de grande instance de Quimper a tranché hier… Les parents du petit Fanch né à Rosporden en mai dernier vont devoir renoncer au n tildé du prénom de leur petit garçon… au motif que le n tildé ne fait pas partie des signes autorisés dans l’état civil selon une circulaire de 2014… et même si cette lettre existe dans des textes médiévaux français.


Lors de la naissance du petit garçon, la ville de Quimper avait décidé de contourner la circulaire en autorisant le prénom… mais le tribunal de Quimper l’a débouté.


Le Président de la Région Bretagne a réagi à la décision du tribunal correctionnel de Quimper… « Fañch ne met pas en danger l’unité du Pays. Au contraire, l’accepter, c’est reconnaître notre diversité et, au final, nous renforcer collectivement », a-t-il déclaré…


Le conseil culturel de Bretagne lui appelle à modifier la circulaire… elle a envoyé un courrier aux parlementaires pour ce faire. La famille de Fanch elle envisage des recours.