Le Morbihan se mobilise contre la politique migratoire du gouvernement

21 décembre 2017
Par Alexandra BRUNOIS

Déco de Noël, bougies et tentes 2 secondes… C’est que le Réseau Education Sans Frontière du Morbihan apportera lors de ses rassemblements ce soir de 18h à 19h devant la Halle des Lices à Vannes et sur la Plaine à Pontivy. Une mobilisation en soutien aux personnes exilées. RESF 56 veut dénoncer la politique migratoire du gouvernement qui se durcit selon lui. Dans le Morbihan, le nombre d’obligations de quitter le territoire se multiplient. Lundi par exemple, une famille arménienne avec deux élèves scolarisés au collège Saint-Exupéry a été expulsée.

Hier déjà, une centaine de personnes se sont réunies pour soutenir Mia devant l’école Nouvelle-Ville à Lorient… L’écolière de 5 ans née à Vannes mais d’origine géorgienne est menacée d’expulsion avec sa mère. Les associations s’opposent à cette décision.

La mobilisation peut payer… La Préfecture du Morbihan vient de suspendre l’obligation de quitter le territoire qui pesait sur Mirsen, Misena et leur maman… Les deux ados d’origine albanaise vont pouvoir finir l’année scolaire en France… Ils sont scolarisés respectivement au lycée Jean-Guéhenno de Vannes et au lycée Dupuy-de-Lôme à Lorient. Un collectif de soutien s’était formé il y a quelques jours pour empêcher leur expulsion. On a appris hier que la Préfecture morbihannaise leur laissait donc un peu de répit.