Actualités régionales

Le Dossier Médical Partagé généralisé à partir de septembre

30 janvier 2018 à 17h33 Par Katell LAGRE / Alexandra BRUNOIS

Vous pourrez bientôt tous ouvrir le vôtre : le Dossier Médical Partagé va être généralisé, dans quelques mois. Ce "DMP" est un carnet de santé numérique, qui regroupe les comptes rendus de consultation des médecins, les traitements que vous suivez, vos allergies éventuelles.. Des informations consultables sur le net par les professionnels de santé. Le système est expérimenté depuis un an dans 9 départements, dont les Côtes d'Armor.

A ce jour, 32000 dossiers ont été ouverts dans le département breton (sur 422 000 assurés). Un chiffre qui peut paraître encore faible mais qui augmente de plus en plus rapidement. Ce n'est qu'un début, pour la directrice de la Caisse Primaire d'Assurance Maladie des Côtes d'Armor : pour Danielle Lau, le dossier médical partagé a déjà prouvé son intérêt :

Écouter le podcast
"Un exemple : vous arrivez aux urgences, vous n'êtes pas tout à fait conscient, c'est quand pratique pour le médecin urgentiste d'ouvrir votre dossier et de pouvoir voir quels sont vos traitements en cours, ou si vous avez des allergies."


Il y a quelques années, une première version de dossier médical numérique avait échoué. L'une des clés de la réussite est la participation des professionnels de santé : ils redoutaient de perdre beaucoup de temps à enregistrer les informations dans les dossiers. Mais pour Pierre Guégan, qui dirige l'Hôpital Privé des Côtes d'Armor, le nouveau système est pratique et efficace :

Écouter le podcast
"Dans les établissements, dés lors qu'un patient est pris en charge, le médecin valide un compte-rendu d'hospitalisation. Ce compte-rendu est transmis à notre outil informatique, dans notre dossier patient, et en même temps, est intégré automatiquement dans le Dossier Médical Partagé. Il a fallu un peu de temps pour le gérer et le sécuriser, et maintenant le système est en place, et automatisé dans la plupart des cas."

Pour accélérer les créations de dossiers médicaux partagés, les pharmaciens seront mis à contribution, dans les mois qui viennent, pour accompagner les patients dans l'ouverture de leur dossier. Une campagne nationale de communication est aussi prévue... Il faudra aussi faire tomber les inquiétudes quant à la sécurisation de l'accès aux dossiers... Mais pour Pierre Barel, chef de projet au Groupement de Coopération Sanitaire e-santé Bretagne, toutes les précautions ont été prises pour que vos données ne se retrouvent pas en de mauvaises mains :

Écouter le podcast
"Il y a une tracabilité totale : sur le site internet, le patient sait quel professionnel de santé s'est connecté sur son dossier, ce qu'il y a déposé ou ce qu'il y a consulté. Par ailleurs, pour pouvoir accéder à un Dossier Médical Partagé, il faut utiliser une carte de professionnel de santé."

Le dossier médical partagé devrait être généralisé en septembre prochain. Il ne sera pas obligatoire, et devra être ouvert par l'assuré lui-même.

Reportage de Yann Launay.