Actualités régionales

La plus longue ligne souterraine à haute tension de France inaugurée en Bretagne

15 janvier 2018 à 17h36 Par Katell LAGRE

C'est la plus longue ligne souterraine à haute tension de France : la ligne Lorient - Saint-Brieuc a été officiellement inaugurée aujourd'hui. 76 kilomètres de ligne à 225 000 volts qui relient Calan, près de Lorient, à Plaine-Haute, près de Saint Brieuc, en passant par Guerlédan. 26 mois de travaux, un investissement de 120 millions d'euros, avec un objectif principal : sécuriser l'alimentation électrique de la Bretagne, région excentrée qui ne produit qu'une petite partie de l'énergie qu'elle consomme. Cette ligne souterraine est donc avant tout un "filet de sécurité", comme l'explique Bertrand Bourdon, responsable du projet chez RTE :

Écouter le podcast
"Si on regarde une carte du réseau électrique breton, on voit que le Sud Bretagne est traversé par plusieurs lignes à 400 000 et 225 000 volts, alors qu'au Nord Bretagne, il y a une ligne 400 000 et une ligne 225 000 volts. Quand il y avait un problème sur une de ces 2 lignes, cela faisait une coupure. En créant cet axe Sud-Nord, on vient secourir le Nord via le Sud en cas de problème.."

Une ligne souterraine destinée aussi à favoriser le développement des énergies renouvelables, en particulier les éoliennes en mer :

Écouter le podcast
"La ligne va jusqu'à Pleine Haute, près de Saint Brieuc, et le futur parc offshore de Saint Brieuc va injecter des électrons dans cette zone, ils vont donc pouvoir venir sur cette ligne souterraine. Le réseau n'aurait pas été en capacité d'accueillir autant de puissance produite, à un moment il faut des câbles sufffisamment dimensionnés pour accueillir l'énergie.."

Cette ligne souterraine traverse 20 communes, 130 exploitations agricoles. Mais concrètement comment installe-t-on une ligne à haute tension sous terre sur 76 kms ? La réponse de Bertrand Bourdon :

Écouter le podcast
"C'est d'abord créer une tranchée, à 1m50 de profondeur à peu près, on pose des fourreaux, on rebouche la tranchée au fur et à mesure, et ensuite on tire les câbles : trois câbles de 12 cm de diamètres. On s'adapte au territoire que l'on rencontre : on a traversé 56 cours d'eau. On a même évité des arbres, qui étaient des gîtes potentiels à chiroptères (chauves-souris), on passe à droite ou à gauche pour éviter d'avoir à couper l'arbre."

La ligne souterraine est d'ores et déjà opérationnelle.


Jean-Yves Le Drian tenait à être présent à l'inauguration de la ligne souterraine : le Ministre des Affaires étrangères était accompagné de Brune Poirson, Secrétaitre d'Etat auprès du ministre de la transition énergétique. Les opposants aux projets miniers en centre-Bretagne se sont mobilisés, à Guerlédan, pour interpeller les ministres sur le dossier. Environ 200 manifestants se sont rassemblés, à l'écart du site de l'in auguration, et sans pouvoir rencontrer les ministres.
Les collectifs Vigil'Oust et Douar Didoull demandent au gouvernement d'abroger une fois pour toutes les permis d'exploration accordés à des sociétés comme Variscan en centre-Bretagne. Robert Hamon est co-fondateur du collectif Vigil'Oust :

Écouter le podcast
"L'abrogation a été votée au niveau du Conseil régional de Bretagne, et au niveau de département des Côtes d'Armor, mais ce n'est pas suffisant : il faut que l'abrogation soit prononcée par l'Etat, puisque c'est une mesure nationale. Même si les projets sont en sourdine aujourd'hui, on reste très vigilant, et le jour où il y aura lieu de se mobiliser, si les foreuses arrivent, il faut que Variscan sache que l'on sera nombreux pour s'opposer.."

Jean-Yves Le Drian a répondu aux manifestants par journalistes interposés :

Écouter le podcast
"Le Conseil régional de Bretagne s'est exprimé sur le sujet, je le ferai savoir au ministre Nicolas Hulot, que je vois très régulièrement et qui connaît particulièrement le sujet.."

Reportage de Yann Launay.