L'Agriculture recrute en Loire-Atlantique !

23 février 2018
Par Alexandra BRUNOIS
A la veille de l'ouverture du Salon de l'Agriculture à Paris, focus sur la filière qui recrute notamment en Loire-Atlantique !

C’est le coup d’envoi demain de la 55ème édition du Salon International de l’Agriculture à Paris. Jusqu’au 4 mars, le monde agricole français... breton et ligérien... se donne rendez-vous au Parc des Expositions, porte de Versailles. Le thème cette année : « l’agriculture, une aventure collective ! ». Un millier d’exposants, 32 mille professionnels et près de 650 mille visiteurs sont attendus.

Des demandeurs d'emploi de Nantes et Machecoul ont visité les plantations de mâche de l'entreprise de maraîchage Vendéa ce jeudi.

L'agriculture, une filière qui recrute… Mais il est parfois difficile de trouver des candidats ! Face à ces difficultés, la chambre d'agriculture de Loire Atlantique organise jusque samedi des visites d'exploitations pour les demandeurs d'emplois. Hier, une quinzaine d'entre eux se sont rendus sur un site de maraîchage à Machecoul. Alexis Bédu

Écouter le podcast

Mickael, au chômage depuis 6 mois, tente une reconversion. Il aimerait devenir maraîcher bio. Forcément ce voyage en agriculture chez l'entreprise de maraîchage Vendéa l'a intéressé.
« Je voulais vraiment découvrir ce qu'il se passait dans une exploitation. Je n'y connais absolument rien donc j'ai besoin de comprendre »

Même envie pour Stanislas. 43 ans chocolatier de formation. Il a participé à toutes les visites de la semaine dans différentes exploitations. Il veut travailler dans l'agriculture mais il ne sait pas où exactement.
« Faut tout voir pour avoir une vue d'ensemble. Je suis pas spécialement intéressé par le maraîchage ni désintéressé. Moi je ne voudrai surtout pas être producteur laitier ou de viande parce que ça a changé. Il faut voir aussi la stabilité de la filière ».

Pour Loïc Letierce directeur du site c'est aussi une façon de recruter des travailleurs motivés. En saisonnier pour commencer et plus si affinité
« On a une saison qui débutera dans un mois et demi et on recrutera 15 saisonniers. La saison dure six mois et à la fin, en règle générale, la moitié des saisonniers sont embauchés en CDI pour remplacer des départs notamment ».

Dans le secteur agricole en Loire-Atlantique 500 postes en CDI sont créés chaque année.