Irma : les élus écologistes demandent à la Région de débloquer une aide d'urgence

Calmos Café SXM, à St-Martin.
14 septembre 2017
Par Dolorès CHARLES
A Nantes, le "collectif Irma Nantes" est né, pour répondre à l'urgence.

En Pays de la Loire, les élus écologistes réclament au président de Région Bruno Retailleau de débloquer rapidement une aide d’urgence aux îles sinistrées de St-Martin et de St-Barthélémy. Les élus écolos rappellent également la nécessité que la collectivité prenne toute sa part à la lutte contre le dérèglement climatique. Au dernier bilan, Irma a fait 11 morts, une vingtaine de blessés graves et de nombreux sans-abris sur les îles. Sur place les dégâts matériels sont considérables.

Les passagers d’Air Caraïbes, qui appartient au groupe vendéen Dubreuil, sont incités à laisser leurs places dans les vols Pointe-à-Pitre / Paris aux victimes du cyclone Irma qui souhaitent rejoindre la métropole. Un renoncement sans frais. Ce report d’une semaine permettra à la compagnie Air Caraïbes d’acheminer les secours sur place, et de rapatrier les sinistrés. Pour plus d’informations, contactez le 0820 835 835.

A Nantes, le "collectif Irma Nantes" est né

Composé d’une dizaine d'associations, il veut coordonner la générosité des habitants touchés par la catastrophe et apporter un soutien aux iliens, à travers l’acheminement de produits de première nécessité ou de matériel. Il y a un contact mail, pour les personnes intéressées : irmanantes@gmail.com Une soirée de soutien était organisée hier à la compagnie du Café-théâtre, avec plusieurs humoristes. La recette devait être reversée à la Fondation de France.

Macron promet un retour à la normale

Au terme d'un déplacement de deux jours auprès des sinistrés du cyclone, le chef d'État Emmanuel Macron a promis un « retour à la normale » et une reconstruction exemplaire, après avoir essuyé des critiques sur la gestion de cette crise.