Halloween : entre tradition et animations dans l'Ouest

Terra Botanica
31 octobre 2017
Par Dolorès CHARLES
Des bonbons ou un sort ? Ce soir, c’est Halloween, les enfants vont venir frapper à votre porte !

Des groupes d'enfants costumés qui réclament des bonbons, des potirons creusés au bord des fenêtres : dans certains quartiers, on pourrait se croire aux Etats-Unis, avec ce décorum d'Halloween. Doit-on s'en étonner, s'en offusquer ? Pas pour Bruno Sotty, du Centre de l'Imaginaire Arthurien de Brocéliande. Pour le conteur breton, c'est un peu un retour logique des choses, puisque la fête d'Halloween est l'héritière de traditions celtiques millénaires, héritière de la "Samain", la fête du passage de la saison claire à la saison obscure.

Écouter le podcast

"On a cet héritage très ancien de la Samain, qui donne les traditions de la veillée, le passage dans l'autre monde. Cela devient progressivement la Toussaint, puis on récupère Halloween, qui nous fait penser à la Samain, et la boucle est bouclée."

Comme aux Etats-Unis, certains d'entre vous laissent s'exprimer leurs talents de sculpteurs pour transformer un potiron en "Jack O' lantern", mais d'où vient précisément cette tradition ? La réponse de Bruno Sotty, au micro de Yann Launay.

Écouter le podcast

"Le Jack o'lantern, c'est un vieux conte britannique : Jack était un homme qui a essayé de rouler le diable dans la farine... ça n'a pas plu au diable qui l'a bloqué entre les mondes : Jack n'est ni en enfer, ni au paradis, ni sur la terre des hommes, c'est le personnage de l'errance entre les mondes."

Halloween perdure, en France, et tout particulièrement dans l'Ouest

Certains avaient pourtant pronostiqué sa disparition rapide chez nous, passé l'effet de mode de la fin des années 90. Il faut dire qu'Halloween est souvent perçue comme une fête purement américaine, très éloignée des traditions françaises. Pas si sûr, pour Bruno Sotty : Halloween est un héritage de traditions celtiques européennes, y compris son principal symbole : la citrouille sculptée.

Écouter le podcast

"On sait que dans de très vieux rituels, il y avait la possibilité de creuser des courges, et de faire avec l'écorce un masque, qui aurait pu être utilisé pour effrayer les mauvais esprits, ou pour les incarner. Cette tradition de la courge vient du fond des âges."

L'Ouest se met aux couleurs d'Halloween

Pays de la Loire :

De nombreuses manifestations sont organisées un peu partout dans la région ligérienne, c’est le cas au Zoo de La Boissière du Doré, au parc Terra Botanica aux portes d’Angers. A Cholet, projection de films d’horreur au Cinémovida et formation au maquillage gore à partir de 16h30… Autres animations cette fois en Vendée, des cabines seront piégées au vestiaire de la piscine du Château d’Olonne (15-17h), et le potager extraordinaire de la Motte Achard va se transformer en jardin hanté (14h-18h30). Enfin en Mayenne, après-midi Halloween par exemple à la maison de quartier Saint-Nicolas, à Laval.

Bretagne :

A Rennes, l'association Roller Breizh Animations organise la deuxième édition d’Halloween Roller, au centre social Carrefour. La journée se déroulera en trois temps : de 9h à 12h, les enfants seront accueillis jusqu'à l'âge de 6 ans, puis, de 14h à 18h ils laisseront place aux 7-14 ans, et enfin, de 19h30 à 1h, la soirée sera réservée aux 14 ans et plus ! Si vous aimez Halloween et son ambiance, rdv aussi à Éréac, près de Dinan. Des décorateurs bénévoles de la municipalité ont bien décoré le bourg, avec des dizaines de citrouilles notamment ! C'est à voir !

Et puis c’est un rdv incontournable à Paimpol : chaque 31 octobre, depuis 41 ans, l’UDB remplit la salle des fêtes avec un fest-noz qui fait référence en Bretagne. Un rendez-vous qui attirera encore près d’un millier de danseurs, ce soir.