Grève illimitée à la Poste en Loire-Atlantique

Dolorès Charles
11 décembre 2017
Par Dolorès CHARLES
Les centres courriers/colis de St Nazaire, Pornichet, Savenay, Vertou et St Sébastien sur Loire sont notamment impactés par le mouvement de grève qui démarre aujourd'hui.

Il y aura peut-être du retard dans l’envoi de vos colis et paquets pour Noël ? C’est une grève illimitée qui démarre ce matin à La Poste. Les syndicats CGT FAPT et SUDPTT ont déposé un préavis. Les centres courriers/colis de St Nazaire, Pornichet, Savenay, Vertou et St Sébastien sur Loire sont notamment impactés… Ce qui pose problème, c’est le manque d’emplois permanents qui conduit à un recours abusif aux contrats précaires et à une dégradation des conditions de travail. Les agents dénoncent aussi la mise en place de nouveaux horaires de services. Par exemple, sur Saint-Nazaire Ouest, le courrier sera distribué jusqu’à 16h30 samedi inclus début 2018…

Les facteurs réclament un certain nombre de choses dont la distribution 6/7 jours du courrier, presse et colis en matinale, la cédéisation des emplois précaires et une prime colis spécifique avec la surcharge de travail de la fin d’année.

Un rassemblement des guichetiers est aussi prévu devant la Direction du courrier/colis, rue René Viviani à Nantes avec leurs collègues facteurs.

Le communiqué complet :

"Les agents des services courriers colis de Loire Atlantique sont appelés par les syndicats CGT et SUD, à la grève illimitée, à partir du 11 décembre 2017.
En effet, la situation des centres est plus que préoccupante. Le manque d’emplois permanents conduit à un recours abusif aux contrats précaires (CDD, Intérimaire) qui ne permet pas de mettre à niveau les vacances d’emplois. Cette gestion flexible à court terme du personnel engendre un mal être croissant des agents conduisant à une dégradation des conditions de travail et de la qualité de service.

Les nouveaux services que La Poste désire mettre en place justifient selon elle de nouveaux horaires de services qui impacteront la vie personnelle des agents mais aussi l’activité principale de La Poste qui reste le courrier/colis. Ainsi, ces nouveaux horaires engendreront des remises de la presse et du courrier plus tardives qui pénaliseront l’ensemble des usagers (entreprises et particulier).

Quelques exemples, dans le 44 sur St Nazaire Ouest le courrier sera distribué jusqu’à 16h30 samedi inclus début 2018, ce qui est déjà le cas pour Chauvé et Paimboeuf, et St Brévin.

Les syndicats CGT FAPT et SUDPTT ont déposé un préavis illimité à partir du lundi 11 décembre. Les centres courriers/colis de St Nazaire, Pornichet, Savenay, Vertou, St Sébastien sur Loire ont voté la grève avec un préavis local majoritairement en illimitée.

Les syndicats ont été reçu par la Direction jeudi 7 décembre 2017 dans le cadre du préavis. Malheureusement, aucune proposition concrète n’a été faite par celle-ci.

De plus, la Plateforme Industrielle Courrier (PIC) (centre de tri courrier) de NANTES ATLANTIQUE est en grève ce vendredi 8 Décembre. Les revendications sont sur le manque d’emplois en CDI alors qu’une partie du courrier du Maine et Loire a intégré la PIC de Nantes et sur l’organisation du travail. Ce manque d’emplois accroit la pénibilité au travail, génère une mauvaise qualité de service et des manquements grave à nos missions de service public (non oblitération de tout le courrier).

Les syndicats ont été reçus par la Direction de la PIC le jeudi 7 décembre 2017 dans le cadre du préavis. Malheureusement, le peu de propositions de la direction n’ont pas permis de lever les préavis de grève.

Les factrices et facteurs espèrent être entendus sur leurs revendications qui sont :

• La distribution 6/7 jours du courrier, presse et colis en matinale.
• Le comblement immédiat en CDI Poste de toutes les postières et tous les postiers précaires (CDD, Intérimaires, CDI GEL, CDI intérim, ECT).
• Le maintien du repos dominical, qui est remis en question chez Chronopost et dans les projets à venir pour les centres courriers.
• L’arrêt des tournées non réalisées ou auto-remplacées par des moyens de remplacement en CDI suffisants.
• Un prime colis spécifique en raison de la surcharge de travail occasionnée par la période de colis de fin d’année.

Les Factrices et les Facteurs souhaitent être entendus par la Direction."