Pays de la Loire

Grande Guerre : le Centenaire commémoré en Pays de la Loire

09 novembre 2018 à 08h58 Par Dolorès CHARLES
Les Amoureux de Verdun
Crédit photo : @PuyDuFou

Ce 11 novembre sera marqué par les commémorations partout en France et dans l'Ouest, liées au centenaire de l'Armistice de la guerre 1914-1918. Une guerre au programme des élèves de 3ème. Ecoutez le témoignage de Raphaël, jeune élève de Rezé, qui a vu le spectacle du Puy du Fou consacré aussi à Verdun.

Dimanche, ce sera le Centenaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 entre la France et l’Allemagne. La fin de la 1ère Guerre Mondiale. Pour l’occasion, des cérémonies sont prévues dans les grandes villes à Saint-Nazaire, Cholet, La Roche s/Yon, Laval ou Nantes. Relai angevin de la Mémoire...

A Nantes, la Cité des Ducs a fait le choix de restaurer la statue de La Délivrance, symbole nantais de la fin de la première Guerre et de la transférer au square du Maquis de Saffré, à son ancien emplacement de 1937. Son inauguration aura lieu dimanche soir, et une cérémonie se tiendra aux Tables Mémoriales.

La Première Guerre Mondiale au programme en 3ème

L'enseignement de la Grande guerre est notamment au programme d'histoire des élèves de 3ème. Qu'en reste-il quelques mois après ? Qu'inspire le 11 novembre à nos enfants ? Katell Lagré a posé la question à Raphaël, 14 ans, élève en seconde à Rezé.

Écouter le podcast

"La commémoration de la Première Guerre mondiale c'était l'Armistice, je me souviens de ça parce que l'on a vu l'année dernière notamment en cours. [De quoi tu te souviens sur cet enseignement sur cette Première guerre mondiale ? Qu'est-ce qui t'a le plus marqué ? Katell ] Surtout les conditions de vie, les tranchées et puis les témoignages où ils expliquaient qu'ils avaient autant de "chance" de mourir de maladies, de trucs comme ça, qu'à la vraie guerre par les ennemis. Comme il y avait des descriptions, on arrivait à imaginer un petit peu, avec les dessins cela rendait plus vivant que les différentes batailles par contre avec les dates, c'était dur de se souvenir."

Les Amoureux de Verdun, au Puy du Fou

En Vendée, le Puy du Fou propose depuis des années le spectacle « Les Amoureux de Verdun », au cœur de l’hiver de 1916. Un spectacle historique dans lequel le visiteur se retrouve dans une tranchée, et suit la correspondance amoureuse d’un soldat et sa fiancée. Verdun est inscrit au programme scolaire au collège. Raphaël semble avoir retenu aussi bien voire même mieux qu’en classe, la guerre 14-18 avec l’attraction du Parc vendéen.

Écouter le podcast

"Comme dans une vraie tranchée sans lumière... Un milieu très humide. Je me rappelle, il y avait surtout des militaires qui faisaient des rondes et qui nous surprenaient un petit peu. Pour moi, cela reflétait vachement bien ce qu'on nous avait enseigné et l'image de ce qu'on fait de cette guerre et des conditions de vie à l'intérieur des tranchées. On voyait des petits automates écrire des lettres, dessiner, tout ça... On entendait parfois des bombardements avec aussi des bruits, des militaires qui à chaque bombardement c'était un peu la panique, il y avait des décors qui tremblaient... ça devait vraiment êtr terrible là-bas !"

Les Amoureux de Verdun, au programme du Puy du Fou, qui présentait hier sa nouvelle création 2019 "Le premier royaume" (spectacle autour de Clovis). 

A Laval, 20 élèves et leur professeur d’histoire du collège Jules Renard sont invités à Paris par le président de la République Emmanuel Macron pour le 11 Novembre. Le Chef de l'Etat était venu en septembre à Jules Renard pour sa traditionnelle visite de rentrée. Les élèves assisteront aux commémorations, en tribune au pied de l'Arc de Triomphe.

La Ville de La Roche s/yon proposera aussi des festivités tout ce week-end : défilé des porte-drapeaux, spectacle pyro-multimédia place Napoléon, et bal swing place de la Vendée. Résultat, à partir de ce vendredi matin et jusqu’à lundi inclus, le stationnement est interdit sur la place de la Vendée de 6 h à 23 heures. Cérémonies à Fontenay-le-Comte, aux Sables-d'Olonne ou bien dimanche à l’Ile d’Olonne, avec la sortie en Première Nationale de « Poupées de Tranchées », premier roman écrit par la jeune lycéenne Coline Dévé, dans la Collection Le Livre Public. Une exposition pour comprendre la Grande Guerre est aussi visible aux Lucs-sur-Boulogne à l’historial de Vendée.

A Cholet, les élèves du collège Colbert participeront à une cérémonie militaire cet après-midi dans la cour d'honneur de l’établissement. Une centaine d’entre eux ont travaillé sur le parcours des 77 anciens élèves du collège, morts au combat. Enfin dans le Saumurois, une rose de Doué-la-Fontaine a été créée pour l’occasion. Elle sera le symbole fleuri et pacifique des cérémonies du 11 novembre à Péronne dans la Somme.