Actualités régionales

Deux mois pour quitter la ZAD ...

17 janvier 2018 à 18h22 Par Katell LAGRE
Crédit photo : Yann Launay

Après l'abandon du projet d'aéroport, c’est l’évacuation de la ZAD qui va poser problème. Le Gouvernement demande aux Zadistes de quitter le terrain au printemps. Pas question pour certains.

Le dossier de l'aéroport du Grand Ouest est clos. Edouard Philippe a annoncé cette après-midi l'abandon du projet. Une décision "sans ambiguité" a indiqué le Premier Ministre.

Reste maintenant le problème de la ZAD.

Le Premier Ministre donne aux zadistes jusqu’au printemps pour quitter les lieux, après quoi ils seront évacués.
Les zadistes refusent toute expulsion : pour eux, tous les occupants qui souhaitent rester doivent pouvoir rester : c'est la volonté par exemple de camille :

Écouter le podcast

Les opposants historiques soutiennent les zadistes et refusent, eux aussi, toute expulsion, comme l'explique Dominique Fresneau, président de l'Acipa :

Écouter le podcast

Reste à savoir si la route qui traverse la zad sera rendue à la circulation : zadistes, riverains et opposants historiques doivent se réunir ce jeudi matin pour prendre une décision. Reportage de Yann Launay.