Pays de la Loire

Civisme : Nantes lance sa campagne de com !

23 novembre 2017 à 06h27 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Affiche

Nantes lance sa campagne de communication en faveur du civisme et du respect, suite aux agressions commises dans les transports en commun.

Mer...ci d’être respectueux ou Con...tent d’être à vos côtés : Nantes lance sa campagne de communication en faveur du civisme et du respect, suite aux agressions commises dans les transports en commun ces derniers mois. Une campagne qui vient en complément d'autres mesures plus sécuritaires. Vous pouvez dès aujourd’hui découvrir ces affiches avec ce genre de slogans en Ville et sur les réseaux sociaux. Cette campagne de communication au ton décalé s’adresse aux usagers des services publics et aux agents notamment de la TAN.

Le communiqué complet :

"Mer...ci d’être respectueux, Tendre la main… c’est le pied, Con...tent d’être à vos côtés ou encore Tout roule… quand on sait se conduire : voici 4 des 11 slogans qui vont s’afficher dans la métropole et sur les sites et réseaux sociaux des 54 partenaires de la campagne portée par Nantes Métropole et lancée aujourd’hui en faveur du civisme et du respect.

Conformément aux engagements pris en Préfecture en septembre dernier auprès des représentants des organisations syndicales de la Semitan, Nantes Métropole et la Semitan ont travaillé conjointement sur le concept d’une campagne de communication sur le respect et particulièrement sur le respect des services publics. Conscientes que ce sujet concerne plus largement l’ensemble des acteurs en lien avec le public, elles ont proposé une campagne multi-partenariale qui a rencontré un écho positif auprès de nombreux services publics, collectivités, acteurs associatifs… Cette campagne sur le civisme et le respect, au ton décalé, et aux interpellations colorées, s’adresse à partir d’aujourd’hui aux usagers des services publics ainsi qu’aux agents.

Cette campagne de communication à destination des citoyens et usagers des services publics, vient en complément des différentes décisions et dispositifs mis en place en matière de sécurité et incivilités, en particulier dans les transports en commun (présence policière renforcée, nouveaux agents de prévention TAN, installation de nouvelles caméras etc.).

« Comme le dit Françoise Héritier « le mal commence avec l’indifférence et la résignation » explique Johanna Rolland, Maire de Nantes et présidente de Nantes Métropole. « La signature Le respect, tous acteurs, tous concernés de cette campagne souligne l'importance du collectif, la cohésion des partenaires, des services publics et associés ! La tranquillité publique, c’est bien l’affaire de tous, le bien vivre ensemble, c’est d’abord se respecter les uns les autres. Et au-delà même de la lutte contre la délinquance, cela passe par le respect des agents des services publics qui sont au service de la collectivité et donc au service des autres. Mais aussi par le respect des règles entre les personnes dans tous les actes de la vie quotidienne.

L'objectif poursuivi est double : la campagne s'adresse tant aux usagers, aux « consommateurs » des services publics pour les conduire à s'interroger sur leur comportement, qu'aux agents des services publics concernés, pour les soutenir dans leur mission quotidienne.

La campagne de communication sera donc déclinée en externe par l'ensemble des 54 partenaires dans leurs réseaux et supports (affichage, sites, réseaux sociaux) mais également en interne par la proposition du port d'un badge « Bon Jour » par les agents d'accueil, les agents, les chauffeurs, ... qui sont en relation avec le public, les usagers.

Un appel à rédaction pour la 2ème vague au printemps 2018
La campagne, prévue en 2 vagues, se déroulera d’abord du 22 novembre au début décembre 2017, puis au printemps 2018 avec une approche plus participative qui reprendra les propositions de l’appel à rédaction de nouveaux messages par les agents, les habitants et les internautes. Le volet participatif sera piloté par la ville de Nantes via la page Facebook de la ville de Nantes : 2 semaines pour participer, ensuite les partenaires sélectionneront les messages qui seront diffusés lors de la seconde vague, au printemps 2018.

La campagne se déclinera également en interne par la proposition du port d'un badge « Bon Jour » par les agents d'accueil, les agents, les chauffeurs, … qui sont en relation avec le public, les usagers. Badge qui sera aussi proposé au grand public dans les lieux d’accueil volontaires (mairies, préfecture, Semitan, etc.).