Bretagne

Cinéma : la Surface de réparation, un film tourné à Nantes

17 janvier 2018 à 11h33 Par Dolorès CHARLES
Crédit photo : Franck Gastambide

Les nouveautés du jour au cinéma. On retiendra "La surface de réparation" tourné à Nantes, avec des figurants locaux.
C’est l’une des nouveautés de la semaine au cinéma : "3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance". Un film présenté lors du Festival International du Film (FIF 85) de La Roche s/Yon, en octobre, et primé 4 fois aux derniers Golden Globes, dont le prix du meilleur film dramatique. Ce film raconte l’histoire d’une mère qui demande vengeance après des mois sans que l'enquête policière sur la mort de sa fille ait avancé. Elle prend donc les choses en main, en affichant un message controversé visant le chef de la police sur trois grands panneaux posés à l'entrée de leur ville.
Sortie aussi de la comédie "Brillantissime" avec Michèle Laroque, du thriller "In the fade" avec Diane Kruger, et puis à Nantes, on retiendra la sortie de "La Surface de Réparation", avec Franck Gastambide. Dans ce film sur le milieu du football tourné à Nantes, Franck vit dans les coulisses des Canaris. Il est à la fois espion pour un dirigeant, intermédiaire des joueurs, chaperon des plus jeunes, etc. Un soir il rencontre Salomé, l’ex-maîtresse d’un joueur, qui a jeté son dévolu sur une vieille gloire du foot venue finir sa carrière au club.
Le réalisateur de « La surface de réparation » Christophe Regin a choisi de situer l'action de son film à Nantes « parce qu'il tenait à ce que l’action se déroule dans une ville de province ordinaire, avec un cadre plutôt bourgeois ».

Le témoignage d'un figurant

Lucas a rencontré l'un des figurants du film. Ecoutez son témoignage.

Une aide de la Région Pays de la Loire

Le film a bénéficié d’une aide à la création de la Région des Pays de la Loire d’un montant de 200 000 €, en partenariat avec le Centre National du Cinéma et de l’image animée. Tourné l’hiver dernier à Nantes, plus particulièrement autour du stade de la Beaujoire et au
Centre d’entraînement de la Jonelière, ainsi que dans des rues et bars de la Ville, le film a également bénéficié du soutien du Bureau d’accueil des tournages des Pays de la Loire : 18 techniciens régionaux ont ainsi été sollicités pour le tournage, une quinzaine de comédiens ligériens ont eu un second ou petit rôle, ainsi que près de 500 figurants.
Déjà sélectionné au Festival International du Film de la Roche‐sur‐Yon, La Surface de réparation a notamment reçu le Prix du meilleur scénario au Festival du film francophone d'Angoulême. « Parce que nous souhaitons continuer l’accueil et l’accompagnement de projets cinématographiques d’envergure sur le territoire tels que La Surface de réparation, nous avons choisi de renforcer nos aides à la création audiovisuelle dans le cadre de la nouvelle stratégie culturelle adoptée avant l’été pour permettre à notre Région de rester attractive et mieux soutenir aussi notre filière professionnelle locale. » souligne Laurence Garnier, vice‐présidente de la Région des Pays de la Loire en charge de la culture.

En Pays de la Loire, le film sera notamment diffusé dans les cinémas suivants : Gaumont (Nantes), Cinéville (Saint‐Sébastien‐sur‐Loire), Cinéville (Saint‐Nazaire), Mega Cgr (St Saturnin Le Mans), 400 coups (Angers), Cinéville (Laval).
Lien vidéo : découvrez le reportage réalisé par la Région pendant le tournage : http://bit.ly/2Eq174A