Bretagne

Carreleur, un métier qui plaît aussi aux femmes

09 février 2018 à 07h55 Par Cécile DAUGUET
Crédit photo : copyright Emmanuel Pain - Région Bretagne

Le carrelage est un métier noble, où les femmes s'intègrent très bien... Focus le secteur en marge des finales des Olympiades des Métiers qui se sont ouvertes hier au Palais des Congrès de Saint-Brieuc.

200 lycéens, apprentis et jeunes professionnels bretons sont engagés depuis hier dans les finales régionales des Olympiades des métiers à Saint-Brieuc. 52 métiers en compétition, d'opticien à boulanger, en passant par cariste marin pêcheur ou encore carreleur. Dans cette dernière catégorie, les 3 candidats sélectionnés doivent réaliser dans un temps imposé, un exercice qui demande beaucoup de précision. Gwenn Dulieu est formateur au CFA Bâtiment du Morbihan à St Guyomard.

Écouter le podcast

"C’est beaucoup de technique pour travailler sur la faïence, donc c’est beaucoup de technique de pose et de coupe pour voir s’ils sont bien qualifiés pour aller après à la finale France des Olympiades."

- Quelles qualités sont requises pour ce métier ?

"Beaucoup de finition, de préparation et beaucoup d’organisation. C’est un métier où il faut être très précis, minutieux, donc c’est beaucoup de finition et de propreté et de préparation. Le carrelage c’est un métier assez noble, on travaille sur des beaux matériaux. C’est beaucoup moins physique qu’avant parce que les nouveaux systèmes de pose, et les systèmes pour réaliser les chapes sont quand même beaucoup plus simples. En plus on pose une certaine variété de carrelages et de faïence qui est très belle. Ca ne se démodera jamais je ne pense pas, parce qu’on en a toujours besoin dans les salles de bains, sur le sol dans les pièces principales. Il y a plus de 5 à 6 000 références dans le carrelage, donc les couleurs, les dimensions, ça varie tout le temps."

Un métier aussi destiné aux femmes

C’est un métier dans le bâtiment qui est de plus en plus payé. Forcément il faut de l’expérience comme touts les autres métiers dans le bâtiment, mais dès qu’on a une bonne expérience et une bonne progression, c’est un métier où on est très bien payé. Le bâtiment maintenant ce n’est plus comme il y a 20 ou 25 ans, où les salaires étaient bas, maintenant un bon ouvrier gagne très bien sa vie dans le bâtiment. Il y a de plus en plus de femmes qui font du carrelage. J’en connais certaines qui sont à leur compte et ça se passe très bien. C’est un métier où les femmes s’intègrent très bien."