Bretagne

Ca plane pour Rennes ST Jacques !

12 décembre 2017 à 17h45 Par Katell LAGRE
C’est le Jour J… C’est ce matin à 11h30 que le rapport des médiateurs sur le projet d’aéroport du Grand Ouest à Notre-Dame-des-Landes doit être remis au Premier Ministre. Le Président de la République lui a indiqué hier qu’il prendrait sa décision sur l’avenir du projet « au plus tard en janvier ».
Quelques soit sa décision, l’aéroport de Rennes lui poursuit son développement avec l’arrivée de la compagnie Easy Jet avec un Rennes/Lyon, 4 fois par semaine à partir du 26 mars prochain. A Rennes Saint-Jacques, on ne craint pas l'aéroport du Grand Ouest...

L'aéroport de Rennes est en pleine forme... L'arrivée de la compagnie Easyjet vient d'y être annoncée. Le géant européen des vols low-cost proposera à partir de mars des vols Rennes - Lyon, et d'autres liaisons sont en préparation...
Pourquoi la compagnie low-cost a-t-elle choisi de s'implanter à Rennes -St Jacques ? La réponse de François Bacchetta, directeur général EasyJet France :

Écouter le podcast
"Rennes est une ville d'importance, complètement sous-desservie, qui a besoin de développer ses connexions européennes et françaises.."

4 vols par semaine seront proposés entre Rennes et Lyon, avec des prix à partir de 34 euros (à condition de réserver longtemps à l'avance). Mais comment de tels tarifs sont-ils possibles ? :

Écouter le podcast
"Le fait de ne pas assurer de correspondances, de ne pas faire de frêt, permet de raccourcir la durée pendant laquelle l'avion est au sol, et de faire un aller-retour en plus chaque jour.."

Une annonce qui intervient à la veille de la remise du rapport des médiateurs sur Notre Dame des Landes. Si l'aéroport controversé devait se construire, EaysJet maintiendrait-elle des vols similaires au départ à la fois de Rennes et de Notre Dame des Landes ? :

Écouter le podcast
"On s'adaptera. Pour l'instant Rennes n'est pas Nantes, alors je sais que des Rennais vont prendre l'avion à Nantes, mais c'est par défaut. Aujourd'hui je pense que Rennes est freiné, il y a un potentiel de développement.."


Il y a quelques jours, le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, avait mis en doute l'avenir même de l'aéroport de Rennes, si Notre Dame des Landes voit le jour... pas de quoi inquiéter Gilles Tellier, directeur de Rennes St Jacques, bien résolu à développer encore son aéroport :

Écouter le podcast
"On passe dans une nouvelle catégorie : celle des grands aéroports métropolaitains, l'arrivée d'EasyJet ne fait que confirmer cette ambition... donc je pense qu'il est absurde de dire que l'on peut fermer un aéroport qui affiche autant de dynamisme et de potentiel.."

Oui, mais si Notre-Dame des Landes voyait le jour, n'y aurait-il pas une forte concurrence pour Rennes ? Des grands patrons bretons souhaitent même que Notre Dame des Landes puisse être LE grand aéroport international de tout le grand Ouest... ce n'est pas la vision de Gilles Tellier :

Écouter le podcast
"Un hub international sur Nantes, cela ne me paraît pas logique. Chaque aéroport vit avec son évolutioin liée à sa zone de chalandise. On est dans la même situation aujourd'hui qu'on le sera demain, qu'il y ait un aéroport à Notre Dame des Landes ou pas.."


Le président de la CCI d'Ille & Vilaine, Emmanuel Thaunier, croit lui aussi en la complémentarité de Rennes et de Nantes, même si Notre Dame des Landes voit le jour :

Écouter le podcast
"De la même façon qu'en région parisienne nous avons Roissy et Orly, et bien Notre Dame des Landes, s'il se fait, sera le Roissy de Rennes, mais Rennes aura toujours son aéroport pour des besoins quotidiens et de proximité..

Reportage de Yann Launay.