Bescrib : la Toussaint 2.0

31 octobre 2016
Par Alexandra BRUNOIS

En ce 31 octobre, veille de la Toussaint… Focus ce matin sur la Toussaint 2.0… la mémoire de nos défunts au numérique… Nous parlons de la start-up brestoise Bescrib… un réseau social tout nouveau sur la toile. Les explications de son fondateur Didier Tousch...

Écouter le podcast

Et sur ce profil, vous pouvez créer votre chronologie en énumérant les grands moments de votre vie : naissance, mariage, enfants… Vous pouvez également écrire votre biographie c’est-à-dire raconter votre propre vie… avec Bescrib pas besoin d’être célèbre pour ça ! Vous avez également un cercle familial qui vous permet de définir vos liens de parenté avec tel ou tel autre utilisateur… un point qui devrait servir aux généalogistes. Et puis, vous avez également votre album photos. Mais la particularité de Bescrib se trouve ailleurs, selon Didier Tousch…

Écouter le podcast

Bescrib c’est également le moyen en cette période de Toussaint de rendre un hommage numérique… une offre spécialement dédiée aux jeunes générations.

Écouter le podcast

Il est également possible sur Bescrib d’indiquer ses volontés post-mortem... pour ses obsèques par exemple. A chaque inscription, l’utilisateur désigne obligatoirement un légataire à qui seront remises ces volontés.

L’inscription est l’utilisation de Bescrib sont entièrement gratuite pour le moment… mais d’ici quelques mois des fonctionnalités payantes devraient voir le jour. Comme la possibilité de laisser des messages ou vidéos post-mortem ou de créer son livre de vie. Une appli smartphone doit également voir le jour. Toujours plus de moyens pour laisser une trace de son passage sur Terre, pour Didier Tousch. En à peine à un an, Bescrib enregistre déjà plus de 3 000 utilisateurs.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur www.bescrib.com