Assises de la citoyenneté à Rennes

19 janvier 2018
Par Katell LAGRE

Les Assises de la citoyenneté ont démarré aujourd'hui à Rennes. Au programme jsuqu'à demain soir : des conférences, des débats, des animations organisés par Ouest France sur le thème du "Vivre ensemble".

A cette ocasion, un document précieux exceptionnellement présenté au public, au Couvent des Jacobins : un texte de la main de Lafayette, qui servira à rédiger la Déclaration des Droits de l'Homme. C'est le président du conseil départemental d'Ille & Vilaine qui a obtenu ce prêt des Archives Nationales. Jean-Luc Chenut nous lit les premières lignes du texte : c'était samedi matin au moment de la mise en place dans une vitrine :

Écouter le podcast
"La nature a fait les hommes libres et égaux, les distinctions nécessaires à l'ordre social ne sont fondées que sur l'utilité générale.." On était entre juillet et août 1789 : c'est un document chargé d'Histoire, dans ce contexte où l' on passait du statut de sujets de sa majesté le Roi à celui de citoyens.."

Le manuscrit sera exposé jusqu'à demain  soir, jusqu'à la fin des Assises de la citoyenneté : un évènement gratuit, au Couvent des Jacobins.

Des initiatives en faveur du mieux vivre ensemble sont mises en valeur pendant ces Assises, avec des initiatives de proximité, très pragmatiques, comme par exemple le travail de l'association rennaise "Cité & Médiation", qui tente de résoudre les conflits de voisinage par le dialogue, par la médiation : Virginie Tostivint dirige cette association créée en 2008 :

Écouter le podcast
"En général, les litiges tournent autour du bruit, des problèmes de mitoyenneté aussi : les branches qui dépassent, les murs mitoyens.. Pour ce qui est apporté... mais après, en médiation, souvent on s'aperçoit que le conflit peut être ailleurs : des relations qui ont dégénéré, parce que les personnes n'ont pas su se parler.."

Les démarches citoyennes ne sont pas réservées au secteur associatif ou au secteur public, et le monde des entreprises privées est représenté aux Assises, avec la participation par exemple de "Citizen Capital" : un fonds d'investissement qui finance des entreprises "à impact social positif". Ca co-fondatrice, Laurence Méhaignerie (la fille de Pierre Méhaignerie, maire de Vitré) nous donne quelques exmples d'entreprises soutenues par son fonds d'investissement :

Écouter le podcast
"C'est par exemple Smiile, une entreprise à Saint Malo, qui a monté une plate-forme pour mettre en lien les habitants d'un quartier, pour de l'achat groupé, du covoiturage, de l'aide informatique.. et puis vous avez des projets plus gros comme Poult, une biscuiterie qui a fait un travail d'association des salariés aux bénéfices, et un travail de partage du pouvoir, de participation des salariés au processus de décision.."

Le public des ces Assises est très divers, avec des membres du secteur associatif, des chefs d'entreprises, des start-up, et des particuliers comme Catherine : venue d'Aix en Provence, elle a été séduite par le programme et vient chercher des exemples de changement concrets. Catherine elle-même est passée à l'action en entamant une "transition citoyenne" :

Écouter le podcast
"Parce que notre bulletin de vote n'a plus beaucoup d'importance, maintenant, par le système : on ne peut pas choisir... par contre on peut choisir à qui on donne nos euros... J'ai donc changé de banque et changé de fournisseur d'énergie pour des structures éthiques coopératives.."

Reportage de Yann Launay.