Actualités régionales

Après NDDL : la question de l'accessibilité de la Bretagne...

18 janvier 2018 à 06h17 Par Alexandra BRUNOIS

Après 50 ans de tergiversations, c’est fait ! L’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ne se fera pas… C’est la décision rendue hier après-midi par le Premier Ministre. Pour Edouard Philippe, les conditions ne sont pas réunies, « il y a trop d’opposition à ce projet ». « Notre-Dame-des-Landes, c’est l’aéroport de la division » a t-il expliqué.
Le gouvernement propose donc un réaménagement de Nantes Atlantique et l’agrandissement de celui de Rennes Saint-Jacques.
Les zadistes sont appelés à quitter le site de Notre-Dame-des-Landes d’ici le 31 mars prochain. Si ce n’est pas le cas il y aura alors évacuation.

Les réactions ont été multiples toute la journée d’hier…
En Bretagne, on s’inquiète de l’accessibilité de la région.
Pour le Président de la région Bretagne, cette accessibilité est « routière, ferroviaire, aérienne et numérique ». Loïg Chesnais-Girard dit se mettre à la disponibilité du gouvernement pour y travailler.

La Maire de Rennes, Natalie Appéré, appelle le gouvernement à « des engagements forts pour accompagner le développement économique du Grand Ouest, renforcer son accessibilité et faciliter la mobilité de ses habitants ».

« Soyons inventifs et innovants, soyons plus déterminés que jamais à défendre notre territoire périphérique », pour le député LREM du Morbihan Hervé Pellois.
Dans le Finistère, le Modem « invite les acteurs locaux à s’investir dans une stratégie qui permettra de connecter Brest comme Nantes aux grands hubs européens et de maintenir une offre régionale structurante pour les territoires comme Rennes, Quimper et Vannes ».

LES REACTIONS TWEETTEES PAR LES ELUS BRETONS :

Le Président du Conseil Départemental des Côtes d'Armor