Actualités régionales

Après le ñ le c'h !

23 janvier 2018 à 16h55 Par Katell LAGRE

Les parents du petit Derc’hen n’ont pas eu le droit d’orthographier le prénom de leur enfant né en août.
Le procureur et l’état civil de la mairie de Rennes ont refusé le c’h.
Les parents ont reçu le soutien de « Skoazell Vreizh », comme la famille du petit Fañch qui a lancé une procédure d’appel en justice pour le ñ du prénom de leur fils.