Bretagne

A peine 5 000 manifestants bretons contre la réforme du Code du Travail hier

17 novembre 2017 à 07h42 Par Alexandra BRUNOIS

La mobilisation s’essouffle en Bretagne et en France face à la réforme du code du travail… A l’appel de la CGT, FO et Solidaires, la journée d’action d’hier a peu mobilisé… avec seulement 80 mille manifestants dans les rues de France, moins de 5 000 en Bretagne. Ils étaient un millier à manifester hier à Rennes et Lorient, 800 à Brest, 700 à Saint-Brieuc, 400 à Lannion, 300 à Quimper et Vannes, 200 à Morlaix, 150 environ à Saint-Malo et Quimperlé et une centaine à Carhaix.

La situation dégénère à La Poste de Carhaix

Les postiers sont en grève depuis deux semaines maintenant. Ils réclament un poste supplémentaire pour assurer toutes les tournées. Hier, ils se sont rendus à Vannes pour tenter une nouvelle négociation auprès de la direction. En marge du cortège contre la loi travail, les manifestants sont entrés dans le bâtiment de la Poste et des échauffourées avec des cadres ont éclaté. Conséquences : la direction a annoncé suspendre les négociations. Les manifestants estiment avoir été agressés et envisagent de porter plainte.

A Plouhinec, on proteste contre la fermeture du lycée Jean Moulin

Le personnel administartif et les enseignants du lycée professionnel Jean Moulin de Plouhinec étaient quant à eux dans le cortège hier. Ces derniers protestaient contre la fermerture annoncée de l'établissement à la rentrée prochaine. Une annonce du Président du Conseil Régional, Loïg Chesnais-Girard. L’établissement est spécialisé dans la charpente navale. Actuellement, une cinquantaine d’élèves y sont scolarisés. Cette mesure devrait interrompre la scolarité des élèves en 1ère année de BAC Pro. Le lycée emploie également 20 personnes.